SHARE au fédéral

POUR UN TRAITEMENT ANTI-RACISTE DE L'INFORMATION - Carte blanche SHARE parue le 21 mars 2014 dans le journal Le Soir

Ce 21 mars est la journée mondiale pour l’élimination de la discrimination raciale. Share profite de cette occasion pour se pencher sur le rapport des médias à la diversité et à la discrimination ethno-raciale. La construction des imaginaires et des comportements est largement dominée par les iconographies audiovisuelles. Les médias constituent un véhicule important par lequel les éléments alimentant le racisme ...
Lire la suite

Coordination régionale wallonne de SHARE

La coordination wallonne donne la possibilité à l’associatif des migrants de renforcer la réflexion et l’action au niveau fédéral, assure une ouverture vers les acteurs politiques et la société civile – notamment les syndicats –, et vise à promouvoir une manière de faire, de voir et d’agir susceptible de favoriser une parole commune au sein des différents espaces de concertation qui œuvrent en matière...
Lire la suite

Emploi, Enseignement, Elections 2014 à Bruxelles : Ce que Share-Bruxelles a à en dire.

En collaboration avec le Minderhedenforum, Share-Bruxelles se positionne sur l'enseignement et sur l'emploi dans la capitale en vue des élections du 25 mai 2014.
SHARE - Memorandum EMPLOI
SHARE - Memorandum ENSEIGNEMENT
Tableau comparatif des propositions - ENSEIGNEMENT
MINDERHEDENFORUM - EMPLOI
MINDERHEDENFORUM - ENSEIGNEMENT

Le manifeste des migrants

En vue de la journée mondiale pour l'élimination des discriminations raciales (21 mars), SHARE a réalisé cette vidéo qui constitue la version belge du manifeste internatonial des migrants... Voir la vidéo

SHARE en 2012

Un aperçu des actions de SHARE en 2012 Voir la vidéo

  • SHARE SOUTIENT LA CARAVANE POUR L'EGALITE,LA DIGNITE ET LA JUSTICE SOCIALE

    Ce samedi 14/06 à 14h, place Bethléem à Bruxelles : Assemblée populaire avec et sans-papiers. Au programme : Explications sur La Caravane et discussion sur la situation des migrant-e-s

    Télécharger l'appel à l'élargissement

S’il existe de nombreux domaines et politiques qui concernent directement les migrants (asile, immigration, migration, développement, etc.), peu de place leur est faite pour participer activement à l’élaboration, à la mise en œuvre ou même à l’évaluation de ces politiques.

Or, cette participation est essentielle, non seulement pour la représentativité des voix et intérêts des migrants, mais également pour que ces politiques ne soient pas uniquement celle d’une « gestion » ou du contrôle de la migration. Pour une réflexion et des politiques basées sur une réelle connaissance de la migration et des réalités auxquelles les migrants font face, il est donc nécessaire que la société civile dans toute sa diversité soit présente et active.

Il existe en Belgique comme ailleurs de nombreuses associations de migrants. Ce sont des associations créées par des individus et des groupes qui ont mis leur connaissance intime de ce qu'est la migration au service, non seulement de leur communauté, mais également de la société d'accueil. Ces associations, malgré la précarité, ont développé des savoirs et des pratiques dans divers domaines (intégration, droits de l'homme, développement, socio-culturel, etc.).

Il s’agit donc, pour ce monde associatif, de pouvoir remplir un rôle de contrôle citoyen, d’interlocuteur réel des institutions et politiques, d’accompagnateur et même d’initiateur de décisions.

Pour pouvoir atteindre ces objectifs, la société civile organisée a besoin de force et de moyens. Cela demande notamment le développement d’un maximum de partage d’expérience et d’outils, de collaboration, de synergie.

C’est sur ces enjeux que se fonde le projet SHARE.
En savoir plus

Suivez-nous sur

youtube


Pour nous contacter